En qualité de thérapeute et infirmière professionnelle, je souhaite une collaboration avec mes clients basée sur la confiance et empreinte de respect mutuel.

Je m’engage donc envers eux à :

  • leur garantir le secret professionnel qui incombe à ma fonction ;
  • respecter leur intégrité physique et morale ;
  • veiller à leur sécurité à l’extérieur du cabinet et lors d’un soin ;
  • leur offrir un lieu d’écoute et de partage sans jugement de valeur, ni influence quelconque de ma part ;
  • leur donner toutes les informations utiles et nécessaires à une bonne prise en charge professionnelle ;
  • être honnête sur mon diagnostic infirmier et mettre en oeuvre d’un commun accord des objectifs de soins adaptés à leur situation ;
  • ne pas prolonger un traitement si celui-ci n’est pas nécessaire ;
  • ne pas établir de diagnostic médical ;
  • ne pas modifier ou interrompre leur traitement médical ;
  • ne pas leur prescrire de médicaments ;
  • leur conseiller de consulter leur médecin, s’ils présentent des symptômes anormaux ou alarmants, ou tout autre thérapeute compétent, si mes compétences ne suffisent pas ;
  • pratiquer la réflexologie en partenariat pluridisciplinaire (lien avec le médecin ou un autre intervenant médical si nécessaire), toujours avec leur accord ;
  • garder à l’esprit que la réflexologie est une méthode thérapeutique complémentaire à la médecine allopathique ;
  • entretenir mes connaissances et mes compétences acquises et à en développer de nouvelles en accomplissant régulièrement des jours de formation continue reconnue.

 

Associations professionnelles

J’ai fait partie de l’AVIR (Association vaudoise des Infirmières Réflexologues) de 2012 à 2015 (date de sa dissolution).

En 2015, les Associations romandes d’infirmières réflexologues (AVIR, AGIR et AIR NE-JU-BE) ont fusionné et se sont regroupées en une seule association de professionnels ProReflexo (Association des Professionnels de santé pratiquant la Réflexologie). Je suis dès lors membre de cette nouvelle association.

Depuis mars 2016, je fais également partie de l’ASCAFondation suisse pour les médecines complémentaires. Cette reconnaissance me permet d’être reconnue et remboursée par certaines caisses d’assurances-maladie.

Je me permets de vous rendre attentif au fait qu’il est important de vous renseigner auprès de votre caisse-maladie, pour savoir si je figure sur leur liste de thérapeutes, afin d’obtenir le remboursement de mes prestations.